Suisse

«L’exposition est très réaliste»

Le Musée national suisse à Zurich met les visiteurs dans la peau de réfugiés fuyant leur pays.
Sylvain Amos Valérie Jacquet
Exil

«Ceux-là, je m’en souviens bien, ils sont exactement comme ça.» Sylvain Amos, un Togolais de 42 ans réfugié en Suisse avec son épouse depuis 2005, désigne des lits superposés en métal. «C’était à Vallorbe, au centre d’enregistrement, où nous avons passé treize jours.» Il soupire. «C’était dur. Nous nous sentions en prison.» Le double lit superposé est actuellement visible au Musée national suisse à Zurich, dans le cadre de l’exposition

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion