Vaud

Billet pour Davos: la police était dans son droit

Interpeller un migrant dans la rue et prendre l’argent qu’il a sur lui pour lui acheter un billet de train destination Davos, cette pratique de la police de Lausanne est légale.
La police lausannoise a le droit de forcer un migrant LDD
Lausanne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion