Suisse

Un géant jaune en mode explication

La Poste a annoncé ses coupes après le vote «Pro Service public». Sciemment ou pas?
Service public

Le tollé ne s’est pas encore estompé. Il faut dire que La Poste a frappé fort, en annonçant sabrer jusqu’à 600 offices, quitte à mettre 1200 collaborateurs dans l’incertitude. Aspect intéressant, la bombe a été lâchée moins de six mois après la délicate votation sur l’initiative populaire «En faveur du service public» («Pro Service public»), qui dénonçait justement la logique du profit adoptée par les entreprises publiques de la Confédération.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion