Genève

L’action sociale de proximité réorganisée

Les Unités d’action communautaire s’appellent désormais Antennes sociales de proximité. La réorganisation vise une action au plus près des besoins des gens.
Esther Alder JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Ville de Genève

Ne dites plus «Unités d’action communautaire» (UAC), mais «Antennes sociales de proximité». Depuis le 1er novembre, ce dispositif social de la Ville de Genève a changé d’appellation. La modification n’est pas cosmétique. Elle traduit la réorganisation de ces unités, voulue par la cheffe de la Cohésion sociale et de la solidarité, la verte Esther Alder, afin de répondre aux recommandations d’un audit de l’Institut de hautes études en administration publique de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion