Actualité

Le Parlement européen réclame 339’000 euros à Marine Le Pen

e Parlement européen réclame 339'000 euros à Marine Le Pen après une enquête de l'Office européen de lutte antifraude (Olaf) sur l'emploi de deux assistants parlementaires, a appris Reuters auprès de son avocat. La présidente du FN n'a pas réagi à ces accusations.
France

Le parlement de l'UE avait déjà réclamé 320'000 euros à son père Jean-Marie Le Pen, exclu du parti mais toujours président d'honneur, et d'autres sommes à d'autres eurodéputés mis en cause dans l'affaire des assistants parlementaires du Front national (FN). L'Olaf soupçonne la présidente du FN d'avoir fait payer les salaires de deux assistants par le Parlement européen alors qu'ils travaillaient en réalité pour le parti, selon Mediapart et Marianne,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion