Édito

CETA: le début d’une bataille

Libre-échange

Demi-victoire ou défaite honorable? Depuis le feu vert de la Wallonie et de la Région bruxelloise jeudi au CETA, la question taraude les opposants à ce traité de libre-échange de seconde génération. Sa signature dimanche par l’Union européenne et le Canada entérine-t-elle le basculement dans l’ère ultralibérale ou met-elle un terme aux processus de libéralisation dans le dos des peuples? Les deux semaines qui ont vu Paul Magnette et les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion