Genève

A l’occasion de leurs 150 ans, les pompes funèbres se dévoilent

Plusieurs événements, dont une journée portes ouvertes et la publication d’un livre, sont organisés par la Ville de Genève à l’occasion de l’anniversaire du Service des pompes funèbres.
Le nouveau columbarium du cimetière de Châtelaine Jean-Patrick Di Silvestro
Genève

C’est en 1866 que le Service des pompes funèbres de Genève a vu le jour. Mis sur pied à la demande du Conseil administratif, le service fête aujourd’hui un siècle et demi au service des familles endeuillées. Ce lieu, qui reste peu connu de la plupart des gens, a la particularité d’être ouvert 365 jours par an et d’accueillir une douzaine de décès quotidiens, comme le rappelle Esther Alder, conseillère

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion