Suisse

Les employeurs dénoncent la CCT romande du second oeuvre

Les 25’000 travailleurs des métiers du bois et de la peinture n’auront plus de convention collective au 1er  janvier 2017. Les syndicats vont protester.
Construction

Les patrons du second oeuvre romand ont dénoncé la convention collective de travail de la branche pour le 1er janvier 2017, faute d’accord avec les syndicats. Unia et Syna ont prévu des actions de protestation ces prochaines semaines. Dès le début de l’année prochaine, les 25’000 travailleurs du second oeuvre romand, qui travaillent principalement dans les métiers du bois et de la peinture dans les cantons de Fribourg, Genève, Jura,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion