Genève

Une nouvelle loi sur les taxis pour réglementer la jungle genevoise

Genève se dote d'une nouvelle loi sur les taxis pour mettre de l'ordre dans la profession tout en réglementant les activités des nouveaux acteurs comme Uber. Les milieux professionnels qui souhaitaient certaines modifications ont déjà annoncé des recours.
Taxis

La loi a été adoptée jeudi soir par le Grand Conseil après un long débat étalé sur deux sessions par 74 voix contre 16. Ensemble à Gauche, qui aurait voulu un véritable service public de taxis, a rejeté “cette loi Uber”. Quelques UDC l'ont aussi refusée. “Les Genevois en ont assez des bisbilles entre les taxis”, a relevé le PLR Jean Romain. Il s'est réjoui de cette nouvelle loi qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion