Genève

Six mois de prison ferme pour avoir bloqué un vol Genève-Moscou

L'homme, à l'origine d'une fausse alerte à la bombe qui a cloué jeudi au sol un avion reliant Genève à Moscou, a été reconnu vendredi coupable de menaces alarmant la population. Il écope de six mois ferme de prison.
Justice genevoise

Cette condamnation est tombée à l'issue de l'audition du prévenu par le Ministère public genevois. Il a été condamné par voie d'ordonnance pénale qui peut faire l'objet d'une opposition, précise le Parquet dans un communiqué. Etant donné que la décision n'est pas entrée en force, l'homme est ressorti libre.   Cet Indien, âgé de 39 ans, s'est présenté jeudi au guichet d'une compagnie aérienne à l'aéroport de Genève. Il a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion