Genève

Le procès de Fabrice A. suspendu

Le tribunal veut une 3e expertise psychiatrique pour statuer sur l’internement à vie.
Procès

Double coup de théâtre au Tribunal criminel de Genève hier. A l’ouverture du procès du meurtrier présumé d’Adeline M., la Cour a ordonné une 3e expertise psychiatrique. La demande entraîne la suspension des débats. Dans l’après-midi, la défense a demandé la récusation du tribunal. Ce qui lui a été refusé. La décision de suspendre les débats a suscité étonnement et confusion en matinée. Annoncée de manière succincte en début de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion