Suisse

Fribourg assouplit le secret médical pour les détenus dangereux

Le canton de Fribourg assouplit à son tour le secret médical au sujet des détenus dangereux. Le Grand Conseil a accepté vendredi une disposition en ce sens, dans le cadre de l'adoption de la nouvelle loi cantonale sur l'exécution des peines et des mesures.
Prisons

Les professionnels concernés seront déliés du secret si un “état de nécessité” l'exige, notamment pour cause de sécurité publique. Cette disposition fait suite à une recommandation faite en 2013 par la Conférence latine des chefs de départements de justice et police, après les affaires de récidives dans les cantons de Genève et Vaud.   Les députés PDC Marc-Antoine Gamba et Daniel Bürdel voulaient biffer cet alinéa. L'assouplissement du secret professionnel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion