International

L’Etat vole au secours d’Alstom

Le Gouvernement français a annoncé un plan de sauvetage de l’usine de Belfort  
AlexNL
France

L’affaire est bouclée. Le secrétaire d’Etat à l’Industrie, Christophe Sirugue, et la direction d’Alstom ont annoncé, hier, un plan à 70 millions d’euros pour assurer la pérennité du site de production de locomotives de Belfort. Un soulagement pour les 480 salariés, dont 400 étaient menacés de licenciement. Une nécessité politique, aussi, pour François Hollande, alors que la décision de fermeture du site, annoncée début septembre par le groupe, avait suscité un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion