Vaud

Lausanne se remet au régime

La capitale vaudoise entame la législature en replongeant dans les chiffres rouges.
En Ville de Lausanne WIKIMEDIA COMMONS / RAMA
Finances publiques

L’Exécutif lausannois annonce une nouvelle cure à hauteur de 35 millions de francs. C’est le deuxième Plan structurel d’amélioration financière (PSAF) que la capitale vaudoise s’impose afin d’éviter les chiffres rouges. Le premier, lancé au début de la précédente législature, avait permis une amélioration de près de 40 millions de francs. La législature 2016-2021 commence ainsi comme la précédente. Pourquoi la municipalité s’est elle fixé un objectif de 35 millions pour ce deuxième

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion