Vaud

La conseillère d’Etat socialiste Nuria Gorrite veut rempiler

Nuria Gorrite veut rempiler. La conseillère d'Etat socialiste vaudoise indique vendredi qu'elle a "très envie" de poursuivre son activité. Elle souligne être candidate au gouvernement où tout l'intéresse et pas à un département en particulier.
Elections cantonales vaudoises

Dernière à se manifester, Nuria Gorrite dit avoir attendu le Congrès du Parti socialiste qui devait se prononcer mardi sur les dérogations de Pierre-Yves Maillard et d'Anne-Catherine Lyon. Le premier l'a obtenue haut la main alors que la seconde avait jeté l'éponge auparavant, après avoir été désavouée par le Comité directeur du parti.   Nuria Gorrite se définit dans l'interview de 24 heures comme une “rassembleuse”, prête à défendre aussi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion