Actualité

La semaine pourrie de Sarkozy

Affaires, mauvais sondages, ouvrage à charge: les tuiles pleuvent sur l’ex-chef de l’Etat ces jours.
En 2007 WIKIMEDIA COMMONS/CC
France

«Les emmerdes, c’est comme la patrouille de France, cela vole toujours en escadrille», avait coutume de répéter Jacques Chirac. La formule pourrait être reprise à son compte par Nicolas Sarkozy, tant furent nombreuses les tuiles qui lui sont tombées sur la tête au cours des derniers jours. C’est d’abord dans le registre des affaires que l’ancien hôte de l’Elysée s’est retrouvé sur la sellette. De nouvelles révélations de Mediapart ont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion