Suisse

«Stabiliser les tarifs»

Le directeur des CFF Andreas Meyer annonce des mesures d’économie, avec 1400 emplois à la trappe.
Le nombre des agents de train va augmenter sur les grandes lignes JPDS
Transports

Les CFF sont pris entre deux feux. D’un côté, l’augmentation du trafic ferroviaire impose d’importants investissements; de l’autre les voyageurs et les pouvoirs publics sont de plus en plus réticents à ouvrir les cordons de la bourse. C’est pourquoi  le directeur des CFF Andreas Meyer a dévoilé jeudi les contours d’un programme d’économie de 1,2 milliard de francs qui entraînera la suppression de 1400 postes de travail d’ici à 2020. Les syndicats

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion