Genève

20 ans de réinsertion chez «Les Fringantes»

La boutique, ouverte en 1996 par SOS Femmes, fête ses vingt ans ce mois-ci. L’occasion de se pencher sur cette arcade qui travaille à la réinsertion de femmes précarisées.
L’artiste genevoise Isabelle Roux a réalisé un reportage dessiné sur le quotidien de ce lieu particulier. LDD
Genève

En se promenant à la rue Vignier, la vitrine de la boutique de vêtements «Les Fringantes» pourrait laisser croire à un magasin de seconde main comme il y en a d’autres dans le quartier de Plainpalais. Et pourtant, cette arcade n’est de loin pas ordinaire. Soufflant ses 20 bougies ce mois de septembre, la boutique, créée par SOS Femmes, œuvre depuis autant d’année à réintégrer des femmes socialement marginalisées. Accueillant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion