Genève

La droite veut davantage de sous-traitance aux TPG

Une commission du Grand Conseil ouvre en peu plus la porte des TPG aux privés.
Genève, le 10.05.2016 Bus TPG © Jean-Patrick Di Silvestro / Le Courrier JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Transports publics

La part des activités sous-traitées aux Transports publics genevois (TPG) pourrait passer de 10% à 15%. Une majorité s’est dégagée en commission des transports du Grand Conseil genevois pour augmenter la part des activités des TPG qu’il serait possible de sous-traiter. Actuellement, la loi sur les TPG (LTPG) prévoit que seul un volume des activités représentant 10% des charges totales de la régie publique peut être donné en sous-traitance à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion