Genève

«La musique est un instrument de paix»

Musicien palestinien ayant grandi en Syrie, Amer Shanati enseigne son art aux enfants dans des camp de réfugiés, et ailleurs. Il était invité vendredi à Genève.
Amer Shanati aime transmettre à ses jeunes élèves son message d'unité et de solidarité. LH
Genève

Il en a marre qu’on l’appelle «réfugié»; il le dit avec les accords délicats de son luth. Amer Shanati se considère avant tout comme «un musicien vivant sur notre terre»; il appuie sur le «notre». Né en Syrie au sein d’une famille palestinienne ayant fui la guerre en 1946, ce jeune homme touchant a passé les vingt-sept premières années de sa vie près d’un camp de réfugiés, où il a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion