Arts plastiques

Plongée dans les périphéries du dessin

La fournée 2016 de la revue Cahier dessiné braque le projecteur sur les oubliés des arts graphiques.
Adrien Neveu ADRIEN NEVEU
Dessins

Ils viennent de France, Russie, Norvège ou des Pays-Bas, produisent aux marges de l’art contemporain ou flirtent avec l’art brut. Peu connus, voire tombés dans l’oubli, ils ont en commun la pratique du dessin et figurent au menu du nouveau Cahier dessiné, onzième du nom, la revue annuelle de l’écrivain, dessinateur et éditeur franco-suisse Frédéric Pajak. Un opus d’une épaisseur comparable aux deux précédents (384 pages), et à l’éclectisme tout

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion