Les victimes de placements abusifs seront dédommagées

Le contre-projet à l'initiative sur la réparation propose une enveloppe de 300 millions et pourrait entrer en vigueur au début d'avril 2017, si les initiants retirent leur texte.
Conseil des Etats

Les victimes de placements abusifs doivent recevoir une contribution financière. Après le National, le Conseil des Etats a approuvé jeudi le contre-projet indirect à l'initiative populaire sur la réparation. Les initiants devraient retirer leur texte. Les sénateurs ont soutenu le contre-projet par 36 voix contre une, celle de Werner Hösli (UDC/GL). «Le droit actuel n'est pas là pour juger le passé, de surcroît sans égard aux conditions très difficiles d'une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion