Actualité

Trois ans fermes requis contre Cahuzac pour son compte caché en Suisse

L’ex-ministre français du budget est accusé de fraude fiscale et de blanchiment. Le Parquet requiert aussi la condamnation de la banque Reyl.
Procès

Le Parquet national financier a requis mercredi trois ans de prison ferme contre l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac. Il demande pour la banque suisse Reyl et Cie une amende de 1,875 million d'euros et une interdiction d'exercer en France pendant cinq ans. Concernant Jérôme Cahuzac, accusé de fraude fiscale et blanchiment, le Parquet requiert aussi que soit prononcée à son encontre une peine d'inéligibilité pendant cinq ans. «Vous avez flétri

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion