Actualité

«Une ville au black»

Ecrivain et policier, Olivier Norek s’est immergé deux semaines dans la jungle de Calais. Il témoigne.
La jungle de Calais WIKIMEDIA COMMONS / VOA NICOLAS PINAULT
France

Il est lieutenant à la police judiciaire du 93 (Seine-Saint-Denis). Mais il est aussi écrivain et scénariste. Pour les besoins de son futur roman, Olivier Norek s’est immergé quinze jours dans la jungle de Calais, en place depuis 18 mois, où vivent 9000 migrants. Il a tenu à avoir le point de vue de tout le monde: les Calaisiens, les migrants, les policiers. Il témoigne. Vous avez passé quinze jours dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion