Musique

Le Zen percute La Bâtie

Ryoji Ikeda et l’Ensemble Eklekto ont offert samedi une performance hypnotique avec une succession de tableaux visuels et sonores.
Les percussionnistes d’Eklekto ont travaillé sur les indications rythmiques complexes de Ryoji Ikeda. DR
Musique

Samedi soir au Théâtre Pitoëff, pendant la performance orchestrée par Ryoji Ikeda et l’Ensemble Eklekto, on a vu se produire des phénomènes étranges et paradoxaux. Un public de La Bâtie collectivement envoûté, yeux fermés, quelques soupirs las et un festivalier glissant subrepticement dans les bras de Morphée, la respiration profonde. Bref, une torpeur générale imputable autant à la chaleur estivale qu’aux paysages sonores zen couchés sur partition par Ryoji Ikeda

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion