Neuchâtel

Critères stricts contre la sous-enchère par les stages

La majorité des stages sert le dumping salarial, selon la commission tripartite. Les entreprises tricheuses seront désormais dénoncées au Ministère public.
Neuchâtel

La Commission tripartite chargée de l’observation du marché du travail neuchâtelois (Ctrip) a rendu jeudi son rapport d’activité pour l’année 2015. Au cœur de son travail, la problématique de la sous-enchère salariale par l’engagement de stagiaires. L’institution a décidé de prendre le problème à bras-le-corps. Elle publie vendredi dans la Feuille officielle une liste de critères stricts définissant dans quelle mesure un jeune employé peut être considéré comme stagiaire et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion