Valais

Application de la LAT en Valais: les citoyens auront le dernier mot

Après plus de quatre heures de débats, le Grand Conseil valaisan a accepté à une large majorité, mais sans plaisir, la loi d'application de la loi fédérale sur l'aménagement du territoire (LAT). Elle sera soumise au référendum obligatoire.
Valais

Les députés valaisans avaient du pain sur la planche avec le traitement de près de soixante amendements. Les propositions n'ont pas eu d'impact fondamental sur le texte de base et la mouture finale a été approuvée par 93 voix contre 14 et une abstention.   L'UDC du Valais romand a rejeté le texte, auquel elle s'oppose contre vents et marées depuis le début. Son attitude “jusqu'au boutiste” a d'ailleurs été

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion