Actualité

L’air pollué tue une personne sur dix

La pollution de l'air ambiant et dans les foyers a tué 5,5 millions de personnes en 2013. Calamité de santé publique et manque à gagner pour l'économie mondiale.
Santé

La pollution atmosphérique est devenue le quatrième facteur de décès prématuré dans le monde. Selon un rapport de la Banque mondiale, elle entraîne un manque à gagner pour l'économie mondiale de centaines de milliards de dollars. La pollution de l'air ambiant a tué 2,9 millions de personnes en 2013, selon les derniers chiffres datant de 2013 publiés jeudi dans un rapport de l'institution de développement. Si l'on y ajoute les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion