Scène

Le vent du large souffle sur «Islands»

A la Bâtie, qui a débuté vendredi, Guilherme Botelho continue d’ausculter le corps social dansant.
GREGORY BATARDON
Festival de la Bâtie

Samedi au Festival de la Bâtie, on entre dans la danse de la compagnie Alias avec l’idée de se laisser emporter par un paysage. Le vent du large commence à souffler sur Islands, dernière création de Guilherme Botelho. On imagine une île, en fait plusieurs, brassées par des courants marins au milieu d’un océan bienfaisant. L’une des cinq interprètes entame le mouvement dans un bruit de ressac qui vient frapper

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion