Genève

Sandrine Salerno affiche son soutien à la RIE III

La conseillère administrative veut sauver les 22000 emplois liés aux sociétés multinationales. A condition que la droite ne taille pas dans les prestations publiques.
La magistrate socialiste affiche un soutien critique à la RIE III (photo archive). JPDS
Ville de Genève

Le volet genevois de la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III) a été présenté la semaine dernière par le Conseil d’Etat. Ce projet, mis actuellement en consultation, implique la fixation d’un taux fiscal unique à 13,49% et des pertes de recettes pour les collectivités publiques d’environ 440 millions de francs par an, dès 2019 (notre édition du 31 août). Rien que pour la Ville de Genève, le manque à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion