Genève

«La gauche n’a rien obtenu»

Les réactions des partis genevois au plan de l'Etat sur la fiscalité des entreprises montrent qu'un compromis est loin d'être acquis.
RIE III

En présentant son projet de réforme à la presse, le Conseil d’État a indiqué vouloir réunir un compromis le plus large possible pour faire accepter le volet genevois de la RIE III. Mais les réactions des différents groupes ayant participé à la table ronde montrent que l’objectif est loin d’être atteint. Pour la gauche, dans son ensemble, la conclusion est simple: la mouture actuelle implique des pertes fiscales trop importantes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion