Actualité

Un berceau de la révolution syrienne évacué par les rebelles

Des rebelles et des civils, souvent en larmes, ont commencé vendredi à abandonner Daraya, près de Damas. Pendant quatre ans, ils ont défendu becs et ongles cette ville qui fut l'un des berceaux de la révolte contre le régime syrien.
Proche-Orient

“C'est un moment très difficile. Jeune ou vieux, chacun pleure”, a témoigné un rebelle. Le départ a donné lieu à des scènes déchirantes. “Les gens se saluaient mutuellement et des enfants disaient adieu à leurs écoles tandis que les mères saluaient sur les tombes la mémoire de leurs martyrs”, a rapporté un insurgé. Ceux qui partaient rassemblaient leurs souvenirs et quelques objets pour garder vivante la mémoire de quatre ans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion