Suisse

Les éditeurs coupent les fonds au Conseil suisse de la presse

Les éditeurs suisses ne veulent plus contribuer financièrement au Conseil suisse de la presse (CSP). L'organe chargé d'examiner les plaintes en matière d'éthique des médias a fait part de son incompréhension: la décision la met dans une situation dangereuse.
Médias

Pour le CSP, “il est aberrant et regrettable” que l'association des éditeurs ne veuille plus investir d'argent pour la qualité journalistique. “En s'engageant sur cette voie, les éditeurs portent un coup à la crédibilité de leurs propres produits”, écrit le CSP dans un communiqué. Cette décision constitue un affront tant aux journalistes qu'aux consommateurs. Elle porte un coup de plus à la confiance dans les médias déjà mise à mal

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion