Suisse

Bosser jusqu’à 67 ans?

La commission du Conseil national prend le risque de fragiliser la réforme de la prévoyance vieillesse.
PIXABAY / CC
Aînés

«Un projet de ce genre n’a aucune chance devant le peuple», assène Christian Levrat. Le président du PS n’a pas de mot assez dur pour critiquer le tour de vis donné au projet de réforme de la prévoyance vieillesse par la commission de la sécurité sociale du Conseil national. Celle-ci a présenté vendredi le résultat de ses travaux. Le modèle retenu s’éloigne considérablement du compromis du Conseil des États. Principaux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion