Livres

L’AJAR ou la littérature délivrée

Les lettres suisses font leur rentrée avec le premier roman d’un collectif de jeunes auteurs en avant-garde.
Les joyeux membres de l’AJAR. DR
Littérature

Le vieux rêve de tout écrivain romand: monter à Paris. Chaque année, quelques-uns y parviennent, avec plus ou moins de bonheur. Et cette année, 18 d’un seul coup! Edités chez Flammarion à l’enseigne du collectif AJAR, ils seront pour la plupart au Livre sur les Quais, à Morges, le premier week-end de septembre. Soucieux d’accompagner Vivre près des tilleuls, lauréat d’un récent Prix d’honneur de la fondation Martin Bodmer, et dont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion