Édito

Un leurre de tissu

La France s’enflamme pour un bout de tissu. On se pince pour y croire. Plusieurs municipalités prennent des arrêtés pour interdire le burkini – ce maillot de bain islamique qui couvre l’entier du corps – sur leurs plages. La police des vêtements, à défaut des mœurs, patrouille sur les plages méditerranéennes. Il semble s’agir d’une urgence absolue. La République est en danger. Le premier ministre dit son soutien à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion