Suisse

Le Tessin crée un centre d’expulsion

Le canton prépare l’ouverture imminente de son centre d’accueil provisoire pour les migrants illégaux.
La plupart des migrants africains ­arrivant à Chiasso (ici la frontière italo-suisse) ­espèrent ­traverser la Suisse pour continuer leur périple vers le nord de ­l’Europe. Berger
Migration

Alors que le nombre de migrants tentant de traverser illégalement la frontière italo-suisse atteint des sommets, les autorités tessinoises s’activent pour achever le centre provisoire de Rancate. Cette structure inédite, située près de Mendrisio, est destinée à héberger les personnes qui attendent leur renvoi vers l’Italie, car ils n’ont pas l’intention de demander l’asile en Suisse. Son ouverture est prévue au plus tard le 28 août au soir. Depuis plus d’un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion