Actualité

L’ONU veut des enquêtes sur les abus présumés de migrants à Nauru

L'ONU est "extrêmement préoccupée" par les accusations d'abus perpétrés contre de nombreux migrants transférés par l'Australie vers l'Etat insulaire de Nauru, dans le Pacifique. Elle a demandé vendredi à Genève des "investigations systématiques et adaptées".
Crise migratoire

Mercredi, des documents répertoriant plus de 2000 incidents sur plus de deux ans ont été publiés en Australie. Parmi eux figurent des cas d'abus sexuels, d'agressions et de tentatives d'auto-mutilation dans ce centre. Plus de la moitié des cas concernent des enfants.   Les accusations “correspondent tristement avec les conclusions” de visites régulières ces dernières années du Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, a indiqué devant la presse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion