Actualité

La fonte au Groenland pourrait libérer les déchets toxiques de Camp Century

Lorsque les militaires américains ont abandonné leur Camp Century en 1967 au Groenland, ils ont laissé des infrastructures et des déchets ensevelis sous la neige et la glace, pour l'éternité, pensait-on à l'époque. Le réchauffement pourrait en décider autrement.
Nucléaire

Construit durant la guerre froide, le Camp Century a servi de terrain de test dans le but d'acheminer des missiles nucléaires au plus près de l'URSS. Des déchets biologiques, chimiques et radioactifs y ont été laissés sous la glace. Or selon une étude internationale avec participation de l'Université de Zurich (UNIZH), le réchauffement climatique pourrait provoquer d'ici la fin du siècle une fonte suffisante pour que ces déchets se retrouvent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion