Actualité

Abandon des poursuites contre le cardinal de Lyon Philippe Barbarin

Des victimes d’un prêtre reprochaient au cardinal-archevêque de Lyon de ne pas avoir dénoncé les agissements du religieux à la justice et de l’avoir laissé en poste trop longtemps.
Pédophilie

Le procureur de la république de Lyon a annoncé lundi avoir classé sans suite l’enquête ouverte contre le cardinal Philippe Barbarin. L’homme d’Eglise était soupçonné de «non-dénonciation» d’agressions sexuelles sur mineurs et «non-assistance à personne en danger». Des victimes d’un prêtre, Bernard Preynat, inculpé fin janvier pour des agressions sexuelles commises sur des scouts il y a plus de vingt-cinq ans reprochaient au cardinal-archevêque de Lyon de ne pas avoir

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion