Actualité

Christine Lagarde sera jugée pour l’arbitrage Tapie

La Cour de cassation française a validé vendredi le renvoi en procès de la directrice générale du FMI Christine Lagarde. Celle-ci devra être jugée dans l'affaire de l'arbitrage Tapie pour le délit de négligence ayant permis un détournement de fonds publics.
Justice

En 2008, cet arbitrage, une sentence privée, avait alloué 404 millions d'euros à Bernard Tapie pour mettre fin au litige de l'homme d'affaires avec l'ancienne banque publique Crédit lyonnais, sur la vente d'Adidas en 1994.   L'avocat de Christine Lagarde actuelle directrice générale du Fonds monétaire international s'est dit vendredi “convaincu” que la Cour de justice de la République (CJR) écarterait toute responsabilité de sa cliente pour l'arbitrage Tapie.  

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion