Genève

Le centre Frank-Thomas échappe à la démolition

Une prolongation de l’exploitation du foyer Frank-Thomas est désormais possible.
Genève

Le centre d’hébergement de Frank-Thomas sera disponible jusqu’au 31 décembre 2019. Un accord a été trouvé vendredi entre la Ville, le canton de Genève et la direction du CEVA. Mardi dernier déjà, le conseiller d’Etat Mauro Poggia, chargé des affaires sociales, et Rémy Pagani, conseiller administratif en Ville de Genève chargé des constructions, avaient indiqué vouloir privilégier une solution alternative à la destruction du foyer (lire notre édition de mardi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion