Cinéma

Horreur d’auteur

En visite au NIFFF avec Detour, le cinéaste anglais Christopher Smith mène une belle carrière dans le cinéma de genre.
Le cinéaste britannique présentait son dernier long métrage au Festival du film fantastique de Neuchâtel. NICOLAS BRODARD
Cinéma

Sur ses six longs métrages, un seul a eu l’honneur d’une sortie dans les salles romandes: la comédie gore Severance en 2006, après une improbable projection sur la Piazza Grande de Locarno. Car si les mauvais genres d’hier sont devenus plus respectables (entendre rentables), ils se déclinent surtout en blockbusters boursouflés ou en franchises bon marché – Saw, Paranormal Activity, etc. Christopher Smith, lui, œuvre dans une voie médiane, confortant à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion