Actualité

Entre Londres et l’UE, la tension monte

Les nominations de Boris Johnson et David Davis, respectivement aux postes de ministre des Affaires étrangères et de secrétaire d’Etat à la sortie du Royaume-Uni de l’UE, inquiètent les eurodéputés.
Brexit

«Clairement, l’humour britannique n’a pas de limites», a commenté le chef de file des eurodéputés libéraux, le Belge Guy Verhofstadt, en apprenant mercredi soir la nomination de Boris Johnson au poste de ministre des Affaires étrangères, dans le nouveau gouvernement formé à Londres par Theresa May. Chantre du Brexit, Boris Johnson fera lundi son entrée en scène à Bruxelles, où se réuniront les chefs de la diplomatie des Vingt-Huit. Dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion