Neuchâtel

L’Amar installe sa caravane aux Jeunes-Rives

Le lieu d’accueil pour réfugiés a trouvé une solution pour l’été.
La solution de la caravane est pour l’instant provisoire L'AMAR
Neuchâtel

Les bénévoles du Lieu autogéré multiculturel d’accueil et de rencontre (L’Amar) peuvent enfin souffler. Après avoir été chassés en avril par les autorités communales de l’immeuble qu’ils occupaient au 2, rue de la Main à Neuchâtel, ils peuvent enfin reprendre leurs activités destinées aux réfugiés. L’association a en effet trouvé un accord avec la Ville pour installer une caravane aux Jeunes-Rives, en face du parking des patinoires, jusqu’au 5 novembre.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion