Arts plastiques

De l’art made in prison

À Fri Art, en exposant une série d’objets produits par des détenus, l’artiste étasunien Cameron Rowland interroge l’héritage esclavagiste du système carcéral de son pays.
Photo prétexte: un savon produit par Corcraft DR
Fribourg

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion