Actualité

Migrants piégés à la frontière serbo-hongroise

La route des Balkans existent toujours. La Serbie accueille plus 500 migrants par jour, qui se retrouvent bloqués aux portes de la Hongrie.
Crise migratoire

Ils étaient des dizaines en mars, ils sont désormais des centaines. La vie dans le camp de fortune d’Horgos se détériore pour des migrants parvenus en Serbie et qui ont de plus en plus de mal à passer en Hongrie. A quelques mètres de barrières hautes de plusieurs mètres et surmontées de fil barbelé, au bout d’un chemin cahoteux, des dizaines d’abris improvisés, tentes ou assemblages sommaires de couvertures et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion