Actualité

Volkswagen mis en examen en Espagne pour escroquerie

La justice espagnole a procédé à la mise en examen à Madrid du constructeur automobile allemand Volkswagen (VW), pour escroquerie et atteinte à l'environnement. Elle agit dans le cadre du vaste scandale des moteurs diesel truqués ayant éclaté à l'automne 2015.
Automobile

Un juge de l'audience nationale, spécialisée dans les grandes affaires économiques en Espagne, poursuit la firme “pour sa présumée participation aux délits d'escroquerie causant un préjudice pour un grand nombre de personnes, fraude aux subventions et atteinte à l'environnement”, selon son ordonnance de mise en examen signée le 30 juin. Le texte a été rendu public vendredi.   La justice a “adressé une commission rogatoire à l'Allemagne”, en faisant valoir

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion