Actualité

Prison ferme pour un prélat

Les divulgations du scandale Vatileaks débouchent sur un verdict inattendu.
La Cité du Vatican. CCO PUBLIC DOMAIN
Rome

La justice du Vatican a acquitté hier deux journalistes italiens dans le procès Vatileaks sur la divulgation d’informations confidentielles. Elle a en revanche condamné à dix-huit  mois de prison le prélat espagnol Mgr Angel Vallejo Balda qui dirigeait une commission sur les finances du Vatican (COSEA), à l’origine des documents divulgués. La consultante Francesca Chaouqui qui faisait partie de cette même commission a, pour sa part, écopé d’une peine de dix

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion