Égalité

Mieux respecter les intersexuels

Les opérations non consenties ou prématurées sur les personnes de sexe indéterminé sont contraires au droit, juge le Conseil fédéral.
Société

Les personnes qui naissent avec un sexe indéterminé ont droit au respect. Des mesures ont déjà été prises ou sont en passe de l'être, mais des efforts restent à faire. Le Conseil fédéral ne souhaite toutefois pas un accompagnement psychosocial gratuit. Une quarantaine d'enfants naissent chaque année sans que l'on puisse déterminer clairement leur sexe. Chez d'autres, les variations apparaissent au fil des ans. Dans certains cas, une intervention médicale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion